Consignes à mettre en œuvre pendant les vagues de chaleur en lien avec les bâtiments

• Identifier les locaux les plus exposés et adapter l’organisation et l’utilisation des espaces en fonction de l’exposition afin d’accueillir les mineurs dans des espaces préservés de la chaleur (façades moins exposées ou protégées, espaces végétalisés et couverts, etc.).
• Maintenir les stores ou volets fermés lorsque la façade est ensoleillée.
• Limiter l’ouverture des fenêtres : le renouvellement de l’air peut être obtenu par une ouverture de courte durée (entre cinq et dix minutes).
• Permettre le rafraîchissement des pièces par l’ouverture des fenêtres la nuit lorsque cela est possible.
• En cas de ventilation mécanique, veiller au bon renouvellement de l’air et actionner le mode de surventilation nocturne.
• Si une salle est climatisée, l’utiliser comme salle refuge.
Consignes d’ordre général de gestion en période de vague de chaleur
• Sensibiliser les parents à la nécessité d’adapter l’habillement des mineurs, de prévoir des casquettes et des lunettes de soleil et, si nécessaire, de mettre, avant l’arrivée à l’accueil de la crème solaire.
• Faire boire régulièrement les enfants et les jeunes et les inviter à mouiller leur peau.
• Réduire les activités physiques et supprimer les sorties aux heures les plus chaudes.
• Adapter l’alimentation en évitant les aliments trop gras ou trop sucrés afin de prévenir la déshydratation.
• Veiller aux conditions de stockage des aliments.
• Avoir une vigilance particulière envers les personnes et les mineurs connus comme porteurs de pathologies respiratoires ou en situation de handicap.
• En cas de prise de médicaments, vérifier les modalités de conservation et les effets secondaires en demandant un avis auprès des médecins et infirmiers de l’éducation nationale.

Il convient par ailleurs d’être attentif à tout signe de dégradation de la santé (grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, crampes musculaires, etc.) et de sensibiliser les personnels au repérage des troubles pouvant survenir, ainsi qu’aux mesures de prévention et de signalement à mettre en œuvre.
Les comportements à adopter pourront faire l’objet d’un affichage, par exemple dans les salles d’activités et dans la cantine, pour informer les personnels et les mineurs.

En cas de sortie en plein air :
• Éviter les expositions prolongées au soleil (promenades, activités physiques et sportives, etc.).
• Veiller à ce que les enfants et les jeunes soient vêtus de façon adaptée (chapeau, vêtements amples, légers, de couleur claire, couvrant les parties exposées de la peau, etc.).
• Boire abondamment en évitant les boissons sucrées et en privilégiant l’eau non glacée.
• Manger en quantité suffisante en évitant les aliments trop gras ou trop sucrés.
• Utiliser abondamment de la crème solaire (indice de protection élevé).
• Veiller à pouvoir emmener éventuellement un enfant dans un endroit frais.
Il appartient aux directeurs d’ACM , dans le respect des consignes données par les autorités académiques et départementales, d’apprécier l’opportunité de maintenir les sorties ou les évènements collectifs ou festifs selon leur nature et leur condition, au regard des risques d’exposition à la chaleur qu’elles présentent, notamment pour les mineurs les plus jeunes et les plus fragiles.


ATTENTION !

Soyez attentifs à tout signe tel que :
• une grande faiblesse ;
• une grande fatigue ;
• des étourdissements, des vertiges, des troubles de la conscience ;
• des nausées, des vomissements ;
• des crampes musculaires ;
• une température corporelle élevée ;
• une soif et des maux de tête.

Il peut s’agir d’un coup de chaleur. Si vous êtes en présence d’une personne qui tient des propos incohérents, perd l’équilibre, perd connaissance, elle est peut-être victime d’un coup de chaleur. Il faut alors agir rapidement, efficacement et appeler immédiatement les secours médicalisés (SAMU 15).

En cas de coup de chaleur, donner les premiers secours :
• Alerter les premiers secours en composant le SAMU (15).
• Transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et prendre toutes les mesures pour que ses vêtements ne constituent pas une entrave à la baisse de sa température corporelle.
• Asperger la personne d’eau fraîche.
• Faire le plus possible de ventilation.
• Donner de l’eau fraîche en petites quantités si la personne est consciente et peut boire

0800 06 66 66 : la plateforme téléphonique Canicule info service
La plateforme téléphonique Canicule info service est activée dès le premier épisode de chaleur. Elle vous informe au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 09 h à 19 h.

Retrouvez sur solidarites-sante.gouv.fr les informations sur le dispositif national de gestion sanitaire des vagues de chaleur et quelques outils de communication associés.