Saviez-vous qu’en 2019, 187 cyclistes ont perdu la vie dans un accident de la route ?

Selon une étude de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière - ONISR, ce sont également plus de 1600 autres cyclistes qui ont dû être été hospitalisés.

La rédaction de securite-routiere.gouv.fr rappelle que rouler à vélo expose à un risque d’accident important :

- le risque pour un cycliste d’être victime d’un accident est trois fois plus élevé que pour un automobiliste ;
- et le risque d’être gravement blessé, seize fois plus élevé.

C’est pourquoi pour bien circuler à vélo, il est nécessaire notamment :

- d’être particulièrement attentif aux piétons, plus silencieux à vélo, vous pourriez les surprendre ;
- pour emprunter un passage piéton ou un trottoir, descendez de votre vélo ;
- de choisir de porter un casque, moyen le plus sûr de protéger sa tête en cas de chute ou de collision.

A noter : les blessures dues à un choc sur le crâne demeurent la première cause de décès chez les cyclistes ; le port est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, conducteurs ou passagers.

Rappel : le code de la route s’applique de la même manière à tous les usagers, les cyclistes comme tous les autres usagers, doivent respecter un certain nombre de règles, en ville ou hors agglomération, de jour, comme de nuit, de stationnement... Vous pouvez accéder à toute la règlementation ainsi qu’aux sanctions dès maintenant.

Des règles pour les usagers de trottinettes électriques sont également à respecter, tous les engins de déplacement personnels motorisés - EDPM sont donc soumis à celles applicables aux vélos,avec certaines spécificités.

A vélo, assurez-vous de bien connaître le sens des différents panneaux de signalisation !

Enfin, n’hésitez pas à consulter, télécharger et partager le dépliant "Circuler à vélo, roulez en toute sécurité.

En savoir davantage, consulter et partager les campagnes de la Sécurité routière...