Saviez-vous que chaque année, entre 7 000 et 10 000 enfants seraient victimes de prostitution en France ?

Il a été constaté par les acteurs institutionnels et associatifs que la prostitution des mineurs s’était accrue ces dernières années et ne se réduisait pas essentiellement à la traite de mineurs d’origine étrangère.

Cette campagne nationale de sensibilisation a pour objectif d’alerter et prévenir le grand public sur la réalité et les dangers de la prostitution des mineurs.

Vous pouvez consulter et partager dès maintenant la campagne diffusée sous la forme d’une mini série de vidéos intitulée "Je gère !"

Des solutions ont été existent pour vous accompagner un mineur en danger ou en situation de prostitution ; toute personne mineure en situation de prostitution, même occasionnellement, est en danger.

Si vous êtes victime, témoin ou soupçonnez qu’un enfant puisse être en danger ou risquant de l’être, n’hésitez pas à signaler les faits auprès du représentant légal du mineur, d’un membre de son entourage ou d’un professionnel : assistante sociale, médecin, etc.

Vous pouvez appeler le 119 - Enfance en danger, le numéro d’appel national de l’enfance en danger 24h/24, 7 jours/7 gratuitement et confidentiellement ; les appels d’enfants et d’adolescents sont traités prioritairement pard des écoutants professionnels de la protection de l’enfance, formés pour écouter, accompagner et agir.

A noter, le 119 est joignable par téléphone de l’étranger au 01 53 06 38 94.

Il sera également possible, dès le 7 mars, pour les mineurs et aux jeunes majeurs de moins de 21 ans, de communiquer avec le "119 Allô enfance en danger" par tchat 7 jours sur 7.

Dans le cas d’une situation nécessitant un accompagnement, les appels seront transférés à Droit d’Enfance au sein duquel les écoutants ont une expertise sur les questions de prostitution des mineurs.

En savoir davantage, prendre connaissance de toutes les solutions existantes...