Cette mesure visant à accompagner la prise en charge des animaux abandonnés ou en fin de vie et de limiter les abandons, a pour objectif d’aider les associations de protection animale qui recueillent ces animaux dans des refuges ou qui œuvrent, en partenariat avec les communes, à la stérilisation des chats ou chiens errants et de faciliter l’accès aux soins vétérinaires pour les personnes démunies avec :

- la mise en place d’aides à l’investissement dans les refuges,
- la mise en place d’une aide à la stérilisation des animaux errants (chats en métropole, chiens et chats en outre-mer),
- la création d’une aide à l’accessibilité aux soins vétérinaires pour les animaux de personnes démunies,
- la création d’un observatoire national de la protection animale des animaux domestiques afin d’apporter des données objectives de la situation, assurer la transparence sur ces données et participer à l’adaptation des politiques publiques.

Ainsi ce dispositif permet d’aider :

- sous conditions de ressources, des particuliers à accéder à une aide pour des soins vétérinaires quelle que soit l’ancienneté de la détention de l’animal ;
- les refuges qui respectent les différentes réglementations
- les associations de protection animale qui participent à des actions de stérilisation des chats ou chiens errants, sous convention avec une mairie.

En savoir davantage...