Savez-vous que les jeunes chômeurs, jeunes diplômés ou encore salariés précaires ou adultes handicapés peuvent bénéficier d’aides spécifiques durant la crise sanitaire ?

Baisse de revenus, perte d’emploi, CDD non renouvelé, difficultés pour trouver un premier emploi ou pour payer son loyer... service-public.fr vous informe :

- Jeunes chômeurs, il est possible de bénéficier d’un accompagnement individuel intensif par Pôle emploi ou par l’Association pour l’emploi des cadres, sous certaines conditions et de prétendre à une aide financière à titre exceptionnel...

- Jeunes diplômés, les personnes âgées de moins de 26 ans et anciennement boursières de l’enseignement supérieur en recherche d’emploi, peuvent également prétendre à cette aide financière à titre exceptionnel .

- Salariés précaires, les personnes ayant enchaîné des contrats courts et des périodes de chômage depuis novembre 2020, peuvent bénéficier d’une aide exceptionnelle garantissant un revenu minimum de 900 € mensuels peuvent être octroyés jusqu’en mai 2021.

A noter : la mise en place de règles temporaires par l’Unédic, la durée d’affiliation minimale requise pour avoir droit à l’allocation chômage reste réduite à 4 mois jusqu’au 31 mars 2021 ; pour les demandeurs d’emploi arrivés en fin de droits entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021, peuvent bénéficier d’une prolongation automatique des droits à l’allocation chômage, ARE, ASS... jusqu’au 30 juin 2021 ; le versement de certaines aides sociales par les Caisses d’allocations familiales - CAF ou par les Caisses de mutualité sociale agricole - MSA est assuré automatiquement - ordonnance du 9 décembre 2020.

- Allocation aux adultes handicapés - AAH qui permet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour pouvoir faire face aux dépenses de la vie courante ; l’ordonnance du 9 décembre 2020 prévoit également que les bénéficiaires de l’AAH, l’AEEH, la PCH et la CMI dont les droits ont expiré depuis le 1er août 2020 bénéficient d’une prolongation de ces droits de 6 mois.

- Aides au logement pour les saisonniers agricoles, destinées à honorer les frais liés au logement, loyer ou mensualité de crédit sont proposées par l’organisme Action Logement pouvant s’élever à 150 euros.

En savoir davantage...