Choisir de devenir éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse, c’est choisir un métier qui du sens pour notamment :

- donner des repères,
- développer et valoriser des compétences,
- transmettre des valeurs à des jeunes pris en charge par la justice des mineurs.

Saviez-vous qu’en 2020, plus d’un tiers des candidats présents aux épreuves ont été admis ?

En 2021, ce soint 120 postes qui sont proposés, 74 au concours externe et 46 au concours interne ; les inscriptions aux épreuves, sont ouvertes jusqu’au 1er avril.

Si la situation sanitaire le permet, l’écrit au concours d’éducateur de la PJJ se déroulera le 1er juin et les oraux débuteront à partir du 6 décembre.

Puis les candidats admis entreront en formation à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse le 1er mars 2022 pour suivre une formation de 18 mois et une fois, diplômés-es, chacun recevra son affectation.

A noter, il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3, y compris parmi les profils des sciences humaines et sociales, sports, du numérique, arts, droit… et surtout d’apprécier le relationnel et le travail en équipe – pluridisciplinaire pour vous inscrire au concours externe d’éducateur.

En savoir plus sur les conours internes et externes...