Après la crise financière de 2008, la Commission européenne a adopté une recommandation demandant aux États membres de prendre des mesures afin que chaque jeune ne se trouvant "ni en emploi, ni en études, ni en formation" NEET puisse bénéficier d’un parcours d’insertion professionnelle.

Ainsi, depuis 2013, tous les pays de l’Union européenne se sont engagés à mettre en œuvre la Garantie européenne pour la jeunesse avec la mise en place de mesures pouvant s’inscrire dans le financement par le Fonds Social Européen - FSE et l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes - IEJ.

Afin de renforcer cet engagement et répondre à un contexte de crise, une nouvelle recommandation vient remplacer celle de 2013 qui a été présentée au mois de juillet 2020, Un pont vers l’emploi – Renforcer la garantie pour la jeunesse a été adoptée le 30 octobre 2020.

Cette nouvelle recommandation vise à garantir une solution pérenne pour chaque jeune, en privilégiant un retour dans le système d’éducation ou de formation chaque fois que cela est possible et en insistant sur la qualité de l’offre d’emploi ou de stage et invite également à évaluer les compétences numériques de tous les NEET afin de leur proposer "une formation préparatoire spécifique pour renforcer leurs compétences numériques".

Désormais, en raison du prolongement des problèmes d’insertion professionnelle des jeunes au-delà de 25 ans, la tranche d’âge de 15-24 ans est portée à 15-29 ans, le taux de NEET étant plus élevé parmi les 25-29 ans que chez les 15-24 ans.

En savoir davantage...