Saviez-vous que l’hiver est la saison privilégiée pour les coupes de bois par les forestiers ?

A cette saison, la nature se met en pause, les animaux hibernent, le feuillage des feuillus disparaît, les promeneurs sont moins nombreux... C’est pour les forestiers, le début d’une pleine activité sylvicole avec la coupe de bois et les travaux forestiers.

Ainsi, du mois d’octobre jusqu’à celui de fin février, les bûcherons de l’Office national des forêts - ONF et des entreprises locales partenaires accomplissent leur mission en coupant les arbres préalablement marqués, au marteau ou à la peinture, par les techniciens forestiers territoriaux lors de l’opération de martelage.

Cette coupe de bois permet de réduire la densité d’arbres sur une surface forestière, pour permettre aux jeunes pousses de grandir, de profiter de la lumière, de l’eau, et de s’épanouir à leur tour.

Ressource écologique et renouvelable mais aussi porteuse d’emplois locaux, le bois coupé deviendra ainsi :

- bois de chauffage,
- maisons, parquets,
- emballages,
- papier...

Couper du bois permet également le renouvellement des forêts et leur vitalité ; les forestiers ne prélèvent jamais plus de bois que ce que la forêt est en mesure de produire !

Le forestier, garant du maintien et du développement de la biodiversité, s’assure pendant le martelage que les espèces animales nichant dans les arbres ne seront pas mises en danger par l’intervention des bûcherons.

A noter : en présence d’un nid d’espèce protégée ou d’animaux dans les arbres, ils ont pour consigne stricte de ne pas intervenir !

En savoir encore plus, découvrir tous les types de coupes en fonction de l’âge et de l’état des peuplements...