Parfois à la vanille ou à la noisette, souvent au chocolat mais aussi aux parfums plus exotiques, ce biscuit roulé est un dessert incontournable des fêtes de fin d’année.

La bûche de Noël n’a pas toujours été une pâtisserie !

Au commencement, préalablement décorée de feuillages et de rubans, la bûche était une grande souche de bois que l’on faisait brûler le plus longtemps possible.

Cette tradition a traversé les années jusqu’à devenir une pâtisserie nappée de ganache, de pièces en sucre et d’autres petites confiseries...

C’est dans les pays du Nord de l’Europe que le rituel de la bûche a été identifié, la bûche marquant ainsi la fin du solstice d’hiver, le 21 décembre.

Ce n’est que vers la moitié du XXe, que la génoise roulée que l’on déguste aujourd’hui serait apparue sur les tables au dessert.

Par la suite, après la Seconde Guerre mondiale, la tradition de la bûche de Noël s’est répandue dans toute la France ainsi que dans les autres pays francophones.

En savoir davantage...