Avec Askip, Santé publique France reste mobilisée y compris durant la crise sanitaire en poursuivant sa mission de prévention auprès des jeunes grâce aux campagnes d’information ciblées visant à mieux appréhender leur sexualité telles que Askip.

Une enquête menée en 2018 par Y. Amsellem-Mainguy et A. Vuattoux A Construire, explorer et partager sa sexualité en ligne. Usages d’Internet dans la socialisation à la sexualité à l’adolescence - INJEP Notes &rapports/Rapport d’étude a permis de faire apparaître qu’à l’adolescence mais aussi dans les années qui suivent, Internet demeurait une source d’information incontournable sur tous les sujets autour de la sexualité :

- le fonctionnement biologique des corps,
- les relations interpersonnelles,
- l’orientation sexuelle,
- les pratiques sexuelles,
- le désir et le plaisir.

Rumeurs, recettes de grand-mère, légendes urbaines, informations erronées, les sources d’information véhiculées via le web pouvant contribuer à fausser la perception entre le bien et le mal auprès des adolescents.

Saviez-vous que plus de la moitié des moins de 30 ans pensent que la contraception d’urgence doit être prise au plus tard 24h après un rapport non protégé ?

Alors que le délai réel est de 5 jours maximum.

C’est dans ce contexte que Santé publique France propose avec "ASKIP la sexualité" une série de vidéos pédagogiques destinées aux 12-15 ans afin de déconstruire les fausses croyances qui circulent sur la sexualité adaptées aux codes des adolescents

Diffusées jusqu’au mois de mai 2021, ces 15 vidéos d’une durée d’environ 1 minute 30 qui mettent en scène les interrogations d’adolescents sur un thème de la sexualité sont suivies des réponses d’un expert.

Des vidéos qui abordent une multitude de sujets autour du thème de la sexualité, reproduction, dépistage, pornographie, masturbation, désir, sont diffusées via les réseaux sociaux, les LGBT, ou le consentement sous format publicitaire sur YouTube, Snapchat et TikTok ainsi que sur les réseaux sociaux préférés des adolescents et également sur LinkedIn et Facebook, le site onSEXprime.fr, la page Facebook et YouTube de Santé publique France.

En savoir davantage...