La MILD&CA rappelle que le protoxyde d’azote est dangereux et que tout usage détourné comporte des risques :

- asphyxie par manque d’oxygène
- brûlures par le froid du gaz
- vertiges, désorientation
- perte de connaissance, chute

De sévères troubles neurologiques, hématologiques, psychiatriques ou cardiaques peuvent survenir en cas de consommation répétée, à intervalles rapprochés et/ou à fortes doses.

Retrouvez sur Instragram les publications et les vignettes d’informations de la campagne lancée par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives - MILDECA sur son compte officiel midecagouv #Santé #Prévention #Addictions

En cas de difficulté, ne pas hésiter à prendre contact avec DROGUES-INFO-SERVICE.FR par :

- téléphone 7 jours sur 7 au 0 800 23 13 13
- chat
- messagerie pour poser toutes vos questions

En savoir davantage...