Ce rapport, remis au Premier ministre, au ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports et à la secrétaire d’Etat chargée de la jeunesse et de l’engagement, rappelle que les colonies de vacances restent un élément fondamental dans le parcours éducatif des enfants et des adolescent mais que le secteur des organisateurs est fragile ; cette fragilité ayant été renforcée depuis la crise sanitaire.

Fort de ses constats, le COJ propose de construire, avec toutes les parties prenantes, une stratégie nationale ambitieuse pour les colonies de vacances qui pourrait être lancée par des "Etats généraux des colos".

Consulter :
Les colos, un enjeu éducatif pour tous [fichier .pdf]