Le premier appel à projets permettra l’atteinte d’environ 75 000 jeunes mentorés. Ce second appel à projets vise donc à compléter l’objectif fixé de donner la chance à 100 000 jeunes de bénéficier d’actions de mentorat d’ici la fin de l’année, à travers le développement des structures déjà investies dans des actions de mentorat – mais aussi en permettant à d’autres d’initier et de mettre en œuvre des programmes de mentorat. L’objectif est d’atteindre la cible de 200 000 jeunes en 2022.

Cette opportunité s’adresse aux structures dites « d’intérêt général » proposant une activité de mentorat bénévole gratuite pour les jeunes.