Savez-vous en quoi consiste précisément le projet d’euro numérique ?

"L’euro numérique" répond au développement des "cryptomonnaies" et notamment au projet "Libra/Diem de Facebook", la création d’une "monnaie numérique de banque centrale" qui permettrait de concurrencer, pour les usages numériques innovants, les "cryptomonnaies" appelées, à tort, "monnaies privées" car il s’agit plutôt de jetons numériques enregistrés dans un compte privé et échangeables contre de véritables monnaies dans certaines conditions.

Disponible pour les paiements de détail, lors de dépenses courantes des particuliers et des entreprises l’euro numérique s’inscrit dans le contexte de développement de projets similaires déployé notamment :

- en Suède avec le lancement d’un projet-pilote de e-krona en février 2021 ;
- aux États-Unis "réflexions de la Federal Reserve"
- en Chine où le "e-yuan" est désormais opérationnel sur les téléphones depuis mars 2021
- mais aussi aux Bahamas, au Cambodge, etc.

C’est dans ce contexte que la CNIL vous invite à faire le point sur les enjeux liés à la protection de la vie privée en appelant à un débat démocratique dans un dossier thématique "Euro numérique : quels enjeux pour la vie privée et la protection des données personnelles ?"

Vous pouvez également approfondir le sujet en consultant "le Livre blanc n°2 - Quand la confiance paie : Les moyens de paiement d’aujourd’hui et de demain au défi de la protection des données" et d’autres ressources et textes de référence sur le site de la CNIL.

En savoir davantage...