Engagement, assiduité et motivation et un accompagnement par l’Etat de tous les jeunes de moins de 26 ans sans formation ni emploi depuis plusieurs mois grâce au Contrat d’Engagement Jeune.

Ainsi, dès le 1er mars 20200, les jeunes souhaitant pouvoir s’engager activement dans un parcours vers l’emploi pourront bénéficier auprès des Missions locales ou par Pôle emploi :

- d’un programme intensif d’accompagnement hebdomadaire de 15 à 20 heuresminimum ;
- d’une mise en activité systématique et régulière du premier au dernier jour, pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 mois (et jusqu’à 18 mois sous conditions) ;
- d’une allocation pouvant aller jusqu’à 500 euros par mois (sous condition de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activité reçues pour des jeunes qui se trouvant sans ressources et n’étant pas en mesure de suivre un accompagnement exigeant tout en subvenant à leurs besoins).

Le Contrat d’Engagement Jeune pour les jeunes prévoit également que chaque jeune puisse :

- être accompagné d’un référent unique tout au long du parcours ;
- diposer d’une appli pour faciliter les échanges avec son référent et le suivi de son parcours ;

Pour pleinement fonctionner, le Contrat d’Engagement Jeune nécessite d’être motivé-e, d’accepter les formations, les stages et les emplois proposés, en cas de refus le dispositif sera suspendu.

Enfin, le Contrat d’Engagement Jeune, tout comme pour le plan "1 jeune, 1 solution" permettra grâce à la mobilisation des entreprises de favoriser la découverte des métiers, des immersions dans un collectif de travail ainsi que la formation en alternance.

Vous pouvez consulter, télécharger et partager le dossier de presse Lancement du Contrat d’Engagement Jeune pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi.

En savoir davantage...