Ces 20 dernières années, le Prix Irène Joliot-Curie a récompensé plus de 60 femmes scientifiques aux carrières exceptionnelles dans toutes les disciplines scientifiques parmi lesquelles :

- Françoise Héritier, anthropologue
- Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue,
- Marie-Paule Cani, informaticienne
- Fariba Adelkhah, anthropologue
- ...

Trois prix sont ainsi décernés chaque année par le jury du Prix Irène Joliot-Curie :

- 1 - "Femme scientifique de l’année" récompense une femme ayant apporté une contribution remarquable dans le domaine de la recherche publique par l’ouverture de son sujet, l’importance de ses travaux et la reconnaissance dans son domaine scientifique tant au plan national qu’international - prix doté de 40 000 euros ;
- 2 - "Jeune Femme scientifique" met en valeur et encourage une jeune femme qui se distingue par un parcours et des travaux qui en font une spécialiste de talent dans son domaine - prix doté de 15 000 euros ;
- 3 - "Femme, recherche et entreprise" récompense une femme qui a développé des innovations scientifiques et/ou techniques dans une fonction de recherche & développement, en travaillant au sein d’une entreprise ou en contribuant à la création d’une entreprise - prix doté de 15 000 euros.

A noter, cette année, la création d’un "Prix spécial de l’Engagement" qui récompensera une femme dont les travaux dans le domaine de la recherche fondamentale ou appliquée ont contribué de manière remarquable à la lutte contre l’épidémie de COVID-19, notamment en apportant des réponses globales ou spécifiques aux problématiques rencontrées par la France dans le contexte de crise sanitaire - prix doté de 40 000 euros.

Clôture des candidatures fixée au jeudi 9 septembre 2021 à minuit !

En savoir davantage, télécharger le règlement et le dossier de candidature...