Le ministre chargé de la jeunesse est fortement impliqué dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques de jeunesse en Europe.

La politique européenne de jeunesse est définie par une résolution du Conseil des ministres « Éducation, jeunesse et culture » du 30 mai 2002. En 2009, les États membres de l’Union européenne ont procédé à une évaluation des actions mises en œuvre et ont adopté, le 27 novembre 2009, un cadre renouvelé de coopération européenne en matière de jeunesse.

Ce cadre fixe, pour les dix années à venir, deux grands objectifs généraux :
- créer d’avantage de possibilités et instaurer l’égalité des chances pour tous les jeunes dans l’enseignement et sur le marché du travail ;
- favoriser la citoyenneté active, l’inclusion sociale et la solidarité de tous les jeunes.

Sous l’égide de la représentation permanente à Bruxelles, et en lien avec les services du Premier ministre (SGAE), le ministère représente la France dans les groupes d’experts et aux Conseils des ministres Jeunesse.

Ces dernières années, l’Union européenne a créé un programme pour la mobilité des jeunes, adopté des résolutions spécifiques en matière de jeunesse, et lancé un cadre de coopération visant à mettre les jeunes au cœur des politiques publiques dans huit domaines d’action prioritaires : éducation et formation, emploi et esprit d’entreprise, santé et bien-être, participation, activités de volontariat, inclusion sociale, les jeunes dans le monde, créativité et culture.

Le ministère accompagne le travail d’information des jeunes sur l’Europe mené avec la Commission européenne et celui du réseau Eurodesk. Il contribue également au Portail européen de la jeunesse.

Par ailleurs, le ministre chargé de la jeunesse soutient et participe aux activités du Conseil de l’Europe en matière de jeunesse, notamment au sein du Comité directeur européen pour la jeunesse qui regroupe 46 États du continent, dans le but de favoriser la coopération intergouvernementale pour promouvoir la citoyenneté, les droits de l’homme, la démocratie, le pluralisme culturel et la mobilité.

 

Textes de référence


Résolution du Conseil des ministres « Éducation, jeunesse et culture » du 30 mai 2002.

Résolution du Conseil des ministres « Éducation, jeunesse et culture » du 27 novembre 2009.

Chiffres clés 

Le Conseil des 27 ministres Jeunesse et la Commission européenne ont publié un rapport européen de la jeunesse

  • Les 15-29 ans représentent 1/5e de la population de l’Union européenne. On estime leur nombre à près de 100 millions (96 millions en 2007).
  • Les jeunes Français quittent le domicile parental relativement tôt (à 23 ans pour les femmes et à 24 pour les hommes) en comparaison des autres Européens.
  • Le taux de chômage des jeunes varie considérablement d’un État à l’autre : de 8 à 20 % des 15-29 ans sont au chômage.
  • 14 % des jeunes âgés de 15 à 24 ans exercent une activité professionnelle en parallèle à leurs études.

Liens utiles

Politiques européennes en matière de jeunesse
www.touteleurope.eu

Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne
www.rpfrance.eu

Secrétariat général des affaires européennes (SGAE)
www.sgae.gouv.fr

Réseau européen d’information Eurodesk
www.eurodesk-france.org

Programme européen "Erasmus +"
www.erasmusplus-jeunesse.fr

Conseil de l’Europe
www.coe.int