Votre choix sur la poursuite ou l’interruption de cette grossesse est libre et vous appartient personnellement. En France, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est autorisée par la loi jusqu’à 12 semaines de grossesse (ou 14 semaines depuis les dernières règles).


Il existe 2 méthodes :


La méthode médicamenteuse consiste à prendre 2 médicaments, soit en établissement de santé, soit hors d’un établissement de santé (dans un centre de planification, dans un centre de santé ou au cabinet d’un médecin agréé). Ces médicaments entraînent l’arrêt de la grossesse, puis l’expulsion de l’embryon, qui peut avoir lieu soit sur le lieu de prise du médicament, soit au domicile. Cette méthode ne peut être pratiquée que jusqu’à 5 semaines de grossesse, soit 7 semaines depuis les dernières règles.

La méthode par aspiration peut être pratiquée jusqu’à 12 semaines de grossesse, soit 14 semaines depuis les dernières règles. Elle a lieu obligatoirement dans un établissement de santé et doit être pratiquée par un médecin.

Après une IVG, il est très indispensable d’adopter une méthode contraceptive adaptée à sa situation.

Pour avoir plus de précisions sur les démarches à entamer rapidement, rendez-vous sur le site du ministère de la Santé.

Vous pouvez également télécharger le Guide IVG.