Créée en 2014 à Nantes, la Coordination Nationale "PAS SANS NOUS" se positionne depuis dans un rôle de syndicat des quartiers populaires. Invité à intervenir lors de son assemblée générale, ce dimanche 17 janvier, à la Halle Pajol de Paris, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a pu échanger avec de nombreux représentants du collectif venus de toute la France.

Face aux difficultés rencontrées par les associations de terrains et soulevées par les membres du collectif, le ministre a notamment rappelé que « dans le contexte de réduction des dépenses publiques, les crédits qui sont alloués aux associations de la politique de la ville sont préservés et même augmentés. Le Gouvernement a veillé à ce que les associations disposent des moyens nécessaires pour fonctionner et se développer. Il a construit un cadre permettant de ne pas disperser les moyens et de s’assurer que les ambitions et les objectifs sont partagés. »

L’échange portait également sur les outils de la démocratie participative (conseils citoyens, tables de quartier, CNV) et la stigmatisation des habitants des quartiers. « Avec les conseils citoyens, nous affichons l’ambition de redonner aux habitants des quartiers la parole sur les politiques publiques qui les concernent directement, a souligné Patrick Kanner. Et dans le cadre des projets ANRU, des maisons du projet seront systématiquement mises en place. »