Vous devez résider en France et ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire de votre logement.

En cas de colocation, chacun des colocataires peut bénéficier d’une aide au logement.

Votre aide est calculée en fonction de votre charge de logement, de la composition de votre famille, de votre situation professionnelle, de vos revenus de l’année N-2.

Sachez que le bénéfice d’une aide au logement est incompatible avec le maintien des prestations familiales que vos parents perçoivent pour vous (au maximum jusqu’à vos 20 ans).

Pour obtenir ces aides, vous devez vous adresser à la Caisse d’allocations Familiales (CAF) ou la Caisse de la mutualité sociale agricole (CMSA).

Les deux aides au logement les plus versées aux jeunes sont :

Il existe aussi l’Allocation de logement familiale (ALF), destinée à ceux qui ont des personnes à charge et aux jeunes ménages.

Vous trouverez des simulateurs sur les sites de la Caisse d’allocations Familiales (CAF) et de l’Agence Nationale de l’Information sur le Logement (ANIL).