La jeune entreprise universitaire doit être dirigée ou détenue, à hauteur de 10 % minimum, par des étudiants ou des titulaires depuis moins de 5 ans d’un master ou d’un doctorat, ou par des enseignants-chercheurs.

Elle doit conclure une convention avec l’établissement d’enseignement supérieur dont elle exploite les résultats de recherche.

Ces entreprises bénéficient de nombreux allègements fiscaux :


Par ailleurs, la création d’incubateurs d’entreprises innovantes, de juniors entreprises ou de maisons de l’entrepreneuriat au sein des universités est encouragée.


Plus d’informations sur le site du portail étudiant