Qu’est-ce-que l’économie sociale et solidaire ?

87 % des jeunes adhèrent massivement aux principes de l’économie sociale et solidaire et souhaiteraient les voir adopter par l’ensemble des organisations et entreprises. Cependant, le secteur reste globalement peu connu et seuls 23 % des jeunes souhaitent s’y engager professionnellement, contre 35 % pour le secteur privé lucratif et 42 % pour le secteur public (sondage CSA - juin 2011).

Le secteur de l’économie sociale et solidaire regroupe des structures très diverses (associations, coopératives, fondations et mutuelles) qui portent un projet collectif à finalité sociale et/ou environnemental.

Pour ces structures, la réalisation de bénéfices n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’assurer le financement et le développement de leur projet.

Ces entreprises ouvrent des voies nouvelles car elles cherchent à produire, consommer et décider autrement. De l’action sociale aux activités financières et d’assurance, ces entreprises exercent le plus souvent dans le secteur tertiaire. Si la mutualisation des moyens et des objectifs est une constante de ces structures, certaines, comme les coopératives d’activité et d’emploi peuvent accueillir des projets individuels.

Ainsi se développent de nouveaux champs d’activités répondant à de nouveaux besoins sociétaux tels le commerce équitable, l’insertion par l’activité économique, l’épargne solidaire, ainsi que de très nombreuses actions se réclamant des principes de l’économie sociale et solidaire.


Les chiffres de l’économie sociale et solidaire :

En quelques chiffres, l’économie sociale et solidaire, c’est :

(source du Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale - CNCRES, panorama de l’économie sociale et solidaire en France et dans les régions - édition 2012)


Le programme Jeun’ESS

Pour mieux faire connaître l’économie sociale et solidaire auprès des jeunes et renforcer leur implication dans ce secteur, le programme Jeun’ESS a été lancé en juin 2011 dans le cadre d’un partenariat public/privé réunissant l’Etat, la Caisse des Dépôts, et six entreprises et fondations de l’économie sociale.

Ce programme a été doté de 1,9 millions d’euros. Il vise à :


Fin novembre 2013, le programme Jeun’ESS, partenaire de la 6ème édition du Prix Etudiant Entrepreneur en Economie Sociale (PEEES) de la LMDE, a décerné un prix de 6000 euros à Anthony Charuel, 28 ans, pour son projet associatif Soul custom, en présence de Benoît Hamon, ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation.

Retrouvez toutes les actualités concernant les concours et appels à projets Jeun’ESS sur le site dédié.


Découvrez « Say Yess » le webzine des jeunes qui se bougent, lancé par le programme Jeun’ESS.